The ferryman

Le Passeur des Lieux

Fiction, experimental

"The Ferryman” is a cinematic and choreographic exploration of animistic rituals roots, dance and sculpture, and their relevance nowadays.  Through the journey of a half-deer, half-hunter  character (Damien Jalet ), the film is a metaphoric, poetic and visceral six-step ascent  of a mountain, considered here a place of birth and death.  Filmed in the stunning landscape of volcanic islands such as Bali, Japan and Scotland, as well as in Louvre museum, the ancestral and complex relationship of men and nature, often seen as a gateway between visible and invisible worlds,  is portrayed here through a series of striking ceremonies (trance,  cremations and sacrifices rituals in Bali, mountain worship in Japan), contemporary dance performances excerpts  and  words , narrated by performance artist Marina Abramovic. 
Oneiric and raw, blurring the line between archaic and contemporary, between documentary and fiction,  this 70-minutes film, sometimes hauntingly scored by  composer Ryuchi Sakamoto,  is a fascinating , reflective and singular travel  through the borders of the worlds.

Fiction, expérimental

"Le Passeur des Lieux" est une exploration cinématographique et chorégraphique des racines animistes des rituels, de la danse et de la sculpture, et leur pertinence aujourd'hui. Grâce au parcours d'un homme mi-cerf, mi-chasseur (Damien Jalet), le film est une métaphore, poétique et viscérale d’une ascension en six étapes d'une montagne, considéré comme lieu de naissance et de mort. Tourné dans les magnifiques paysages des îles volcaniques comme Bali, le Japon et l'Ecosse, ainsi que dans le musée du Louvre et l’opéra de Paris, la relation ancestrale et complexe des hommes et de la nature, souvent considérée comme une passerelle entre les mondes visibles et invisibles, est représenté ici par une série de cérémonies frappantes (transe, crémations et les sacrifices rituels à Bali, le culte de la montagne au Japon), des spectacles de danse contemporaine des extraits et des mots, racontée par la grande artiste de la performance Marina Abramovic.
Entre documentaire et fiction, ce film de 71 minutes, onirique et cru, brouillant la ligne entre archaïsme et contemporain, parfois obsédant marqué par le compositeur Ryuichi Sakamoto, est un voyage fascinant à travers les frontières des mondes.

2016

2016